Visite du Domaine de Mirail

C'est par un temps pluvieux que nous avons répondu à l'invitation de Charles-Antoine Hochman, viticulteur et responsable du Domaine de Mirail dans le département du Gers à proximité de la ville de Lectoure. Malgré les conditions climatiques, cette journée fut très chaleureuse et instructive.
Focus sur un Domaine engagé dans une démarche patrimoniale et environnementale.

Sur les côteaux, le Domaine fait face à la ville de Lectoure (Gers)

L'histoire du Domaine

L'histoire viticole du Domaine est ancienne puisqu'elle remonte au XVème siècle, à l'époque où le Domaine était la propriété du Baron de Bastard. C'est en 1998 que Charles Hochman achète le Domaine et c'est son fils Charles-Antoine qui en devient le responsable.

Charles-Antoine Hochman (au centre de la photo) entouré par les visiteurs d'un jour dont l'équipe de Domaines du Sud-Ouest

 

Aujourd'hui le Domaine représente une surface 110 hectares dont 25 hectares sont dédiés à la vigne. Le Domaine produit des vins rouges, blancs et rosés sous l'appellation Côtes de Gascogne mais aussi de l'Armagnac sous l'appellation Haut-Armagnac. Le reste de la surface est dédiée à la culture des céréales (blé, tournesol ...).

Diaporama d'images du Domaine de Mirail (cliquez sur les vignettes pour visualiser)

Un vignoble certifié agriculture biologique

Le Domaine de Mirail est depuis 2012 certifié biologique par Ecocert. Ce choix de culture implique aucun usage de désherbant chimique et de molécule de synthèse pour traiter les maladies de la vigne. «Le choix du bio, nous explique Charles-Antoine, ne se fait pas sans efforts. Par exemple le désherbage se fait mécaniquement, le sol est nourrit avec du fumier, du compost, des écorces d'arbre, ou encore des engrais verts (ray grass, trèfle...). Maintenir la biodiversité autour des vignes est l’un des principes de l’agriculture biologique et un engagement du Domaine. Le rendement est moindre qu'en viticulture conventionnelle mais le jus de raisin est plus concentré et donne donc un meilleur vin.»

Une densité de plantation élevée pour les rouges

La densité de plantation est ici volontairement très importante pour les rouges. Elle est à 7000 pieds l’hectare, ce qui en fait la plus élevée des Côtes de Gascogne. «La spécialité du Domaine réside dans la plantation des vignes, explique Charles-Antoine Hochman. Cette haute densité crée une concurrence dans le système racinaire sur terrain calcaire. Seuls les meilleurs pieds de vignes vivent et le raisin n’en est que meilleur.»

Charles-Antoine Hochman sur la parcelle produisant "Le Peyrusquet"

 

Les vins rouges proposés par le Domaine sont composés des cépages Merlot, Cabernet Sauvignon et Syrah offrant minéralité, fraîcheur et finesse . «Le but de notre démarche est de retranscrire le plus fidèlement possible l’identité de notre terroir. »


Un grand merci à Charles-Antoine Hochman et sa famille pour leur accueil.
Pour allez plus loin, vous pouvez visiter le site web du Domaine:

https://domainedemirail.com/fr/

Les vins du Domaine de Mirail présents dans notre catalogue

  • Les Mirlandes
  • Les Mirlandes jeunes vignes 
  • Les Mirlandes nature 
  • Le Peyrusquet 
  • Cabernet-Merlot 
  • Colombard 
  • Soleil d'octobre

Gamme des vins Domaine de Mirail